La Ville de Saumur a fait l'objet d'une cyber-attaque le 23 mars dernier. Depuis, la totalité des adresses mails ...@ville-saumur.fr est indisponible et tous les mails reçus depuis le 23 mars ne peuvent être lus. Des adresses ...@saumur.fr ont été mises en place afin que vous puissiez contacter la Ville de Saumur. Les accueils physiques et téléphoniques sont bien sûr maintenus. Plus d'infos ici.

logo scrool
   
Grands Projets

Grands Projets

Saumur est une ville en pleine transformation ! Retrouvez ici l’ensemble des projets actuels qui façonnent la ville de demain.

Une micro-forêt au château

La Ville de Saumur a fait de l’écologie, de la préservation de l’environnement et de la transition énergétique le fil rouge de l’action municipale 2020-2026. À ce titre et conformément au projet municipal, elle souhaite accélérer la végétalisation des espaces publics et la plantation d’arbres.

Nous vous avons parlé dernièrement du projet « Demain, la forêt au Château de Saumur », en partenariat entre la Ville de Saumur et l'association " La Maison des arbres". Pour rappel, l'objectif est de planter une micro-forêt de 2 500 arbres aux abords du Château, selon la méthode japonaise de Akira Miyawaki, un botaniste expert en écologie végétale, spécialiste des graines et de l’étude de la naturalité des forêts, rien que ça !

La préparation du sol avant la plantation

Cette première forêt urbaine verra le jour dès l'automne 2022 avec les toutes premières plantations. En attendant, une vingtaine de bénévoles de l'association "La Maison des arbres" préparent le terrain aux abords du château depuis le début du mois de février. S'ils ont amendé la terre avec du broyat de jeunes feuillus et du foin pour permettre le bon développement de champignons entre la terre et les racines des futurs arbres, les agents des services techniques de la Ville avaient auparavant procédé à un léger labour de ce terrain de 1 000 m2, situé près de la rue des remparts.

c1024a2fc1d5874364ffd0b37444b0d2727dcf148cc9c1b4ce9e25683c973c2a

Les essences de la future micro-forêt

En novembre, à la Sainte Catherine... nos catherinettes seront les 25 essences d'arbres retenues pour bâtir la future micro-forêt. La Ville investit 7 500 € dans ce projet pour notamment acheter 2 500 arbres. La volonté de la collectivité et de l'association est de lutter contre le réchauffement climatique avec ces milliers d'êtres vivants absorbeurs de dioxyde de carbone. Parmi ces essences d'arbres, il est question de planter des arbustes tels que le sureau, l'aubépine, le fusain... des arbres comme le chêne vert et des fruitiers sauvages... et de grands arbres habituellement présents dans nos forêts comme le châtaignier, le merisier, le chêne rouge, le chêne sessile, le pin noir, le pin sylvesytre, le tilleul forestier...

La méthode Miyawaki ouvre la voie à une vraie révolution dans le domaine de la reforestation.
Elle repose sur une double “impertinence” :

  • 1- planter de très jeunes sujets de façon hyper-dense, à raison de trois arbres par m²
  • 2- planter une très grande variété d’arbres indigènes, jusqu’à trente variétés différentes.

L’objectif de cette méthode est de pouvoir créer rapidement de nouvelles forêts riches en biodiversité, même sur des sols très abîmés, et de régénérer la vie du sol, justement, si importante pour tout le cycle de la vie. Ces forêts vivantes, de très haute densité, stockant beaucoup de carbone, mobilisent peu de surface au bout du compte.