Ville de Saumur

Balades à vélo

Les rives de la Loire angevine et tourangelle ont été agrémentées de circuits adaptés à la flânerie et à la grande randonnée itinérante. La mission Val de Loire, liée au classement du patrimoine mondial de l’UNESCO, gère ce projet ‘’Loire à vélo’’
La Loire à Vélo, c’est une immense route touristique cyclable de 800 kilomètres de long,.Aménagée dans les deux sens, elle relie Cuffy (à hauteur de Nevers) à Saint-Brevin-les-Pins (en face de Saint-Nazaire), traversant les régions Centre et Pays de la Loire.
Différentes boucles ont été aménagées ou sont en cours d’aménagement à l’intérieur du Saumurois. Ces pistes offrent, avec une sécurité maximale de la circulation et des arrêts, des vues imprenables sur le fleuve et sur le patrimoine culturel aussi riche que varié qui l’entoure.

Rive gauche, un premier parcours d’une longueur de 20 kilomètres, part de Fontevrault-l’Abbaye. Dès la sortie de l’Abbaye Royale, il serpente dans la campagne saumuroise, entre zones forestières, champignonnières (« Le Saut aux Loups »), moulins-caviers et vignobles de renom.
La suite permet de nombreux clins d’œil à l’ancienne batellerie de Loire (toue nomade).
Des villages d’art et d’histoire retiennent particulièrement l’attention : Candes présente une homogénéité rare, avec de superbes maisons, dont certaines remontent au XVè siècle, étagées à flanc de coteau, enserrant une magnifique collégiale des XIIè et XIIIè siècles. Son charme préservé lui vaut de nos jours la distinction de figurer parmi « les plus beaux villages de France.
Montsoreau est une ancienne cité murée autour de son château du XVè siècle. Plantée entre Loire et coteau, à la confluence de la Loire et de la Vienne, elle fut de tout temps une étape fluviale majeure pour la marine et les pêcheurs de Loire.
Avant l’entrée dans Saumur et la découverte de son château palais des XIVe et XVe siècles, l’itinéraire permet de traverser l’une des plus curieuses et pittoresques régions de France, présentant de nombreux exemples d’habitat troglodytique, pour lequel un engouement croissant (réhabilitation de l’habitat sédentaire, hébergements de loisirs, ateliers artisanaux), entraîne la multiplication d’équipements de proximité et d’embellissements.
Ainsi Turquant, qui invite à découvrir patrimoine (église du XIIè siècle et ses vitraux contemporains), artisanat contemporain (ateliers troglodytiques des artisans du « village des métiers d’art »), spécialités gastronomiques (vins, poires « tapées ») en flânant dans ses ruelles.

A la sortie de Saumur, la rive droite du fleuve, plane et dégagée, contraste avec la rive gauche, ondulée et boisée.
Sur plus de 30 kilomètres, de Saint- Mathurin à Angers, le visiteur peut successivement s’intéresser à l’architecture romane au travers de l’un de ses trésors reconnus, l’église prieurale de Cunault (223 chapiteaux sculptés et peintures murales d’art roman, statuaire du XVIIe siècle), comme à l’architecture antique de l’amphithéâtre gallo-romain de Gennes ou enfin à l’abbaye Saint –Maur , proche de l’ancien port du Thoureil au patrimoine varié, résultat conjugué de l’emprise des pouvoirs féodaux et religieux, puis de l’installation de commerçants hollandais, de l’activité des mariniers ( mi- XVIIe, mi XIXe siècle).

Un second itinéraire remarquable, empruntant cette fois la vallée du Thouet, vient se greffer sur ce même territoire. Il suit bien souvent le chemin des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, ce qui permet de traverser nombre de villages de caractère et autres ponts romans.
Il s’agit d’une piste de 120 kilomètres joignant les sources du Thouet à la limite départementale nord du département des Deux-Sèvres.
Le dernier tronçon, d’une trentaine de kilomètres, permet ensuite de rejoindre Saumur et le circuit de « La Loire à Vélo ». Cette ultime jonction avec le Marais Poitevin s’opère à Saint-Hilaire - Saint-Florent, commune déléguée de Saumur : là où les eaux du Thouet rejoignent celles de la Loire, s’abouchent « Thouet à vélo » et « Loire à vélo »
Les derniers kilomètres vers Saumur s’illustrent eux aussi par un semis de villages de charme : Le Puy-Notre-Dame et sa collégiale au cœur d’un océan de vignes, le Coudray-Macouard aux demeures de caractère et à l’artisanat réputé (girouettes, magnanerie – soieries...) Brézé et son « château sous un château », Saint-Cyr-en-Bourg enfin, coopérative vinicole de Saumur et ancien port de Saumoussay.

Sur Saumur même, le parcours jouxte un complexe sportif comportant terrains de rugby et de football, mais aussi de base-ball et de cricket, des plus propices à retenir l’attention des très nombreux touristes anglo-saxons.

L’accompagnement du cours d’eau vers Saint Hilaire Saint Florent est constitué d’un parcours de promenade, d’un parcours de santé agrémenté de terrains de pétanque et d’appareils de remise en forme et de gymnastique douce, mis gratuitement à disposition du public adulte.

La « Fête du vélo »

Cette grande fête rassemble familles et amis, décidés à profiter d’une journée conviviale et festive. Plus de 170 km de routes du bord de Loire entre Angers et Montsoreau sont réservées aux cyclistes, ponctuées d'animations.
Sa position fait de Saumur une étape prisé pour le pique nique, mais aussi pour déguster les spécialités locales.

www.fete-du-velo.com

L’Anjou Velo Vintage

Il s’agit d’un évènement unique, totalement saumurois, puisque le départ et l’arrivée se déroulent Place de la République à Saumur.
Un concept original pour découvrir le territoire et son patrimoine : munissez vous d’un vélo rétro, de vêtements rétro et choisissez votre parcours, avant de profiter pleinement de votre voyage dans le temps en parcourant l’extraordinaire village installé au cœur de Saumur

www.anjou-velo-vintage.com